Agriculture biologique, vous avez probablement entendu ce terme plus d’une fois. Il désigne la manière de produire des produits de culture et d’élevage en respectant l’environnement. C’est beaucoup plus facile à dire qu’à faire puisqu’une telle pratique demande beaucoup d’efforts de la part des agriculteurs, des consommateurs, mais aussi de l’administration.

Une agriculture écologique respecte le sol

En agriculture écologique, le sol se traite avec respect. Les ressources de socle sur lequel les cultures reposent sont loin d’être inépuisables. Ainsi, au lieu de les fertiliser avec de tonnes d’engrais chimiques, il faut privilégier des méthodes moins invasives. Les agriculteurs bio laissent régulièrement leurs terres se reposer pendant au moins une année. Ils alternent ou mixent les cultures pour moins épuiser le sol. Puis, le recours à des engrais bio tels que la fiente d’oiseau reste une option envisageable.

La gestion de l’eau demande des efforts considérables

Les zones agricoles sont parfois plus polluées que les villes. Pour cause, les engrais et les pesticides atteignent directement la nappe phréatique. Souvent, les habitants et les animaux consomment cette eau contaminée. Par endroit, ce précieux liquide est tout simplement mal géré. L’eau pour faire pousser des légumes en plein désert est pompée dans les nappes phréatiques profondes. L’extraction se fait à grand coup de pompes diésel. Dans certains pays, l’eau est tout simplement importée.

Des sacrifices à faire par respect pour l’écologie

Par respect pour l’environnement, les agriculteurs investissent dans des machines innovantes qui fonctionnent majoritairement avec les énergies renouvelables. Puis, ces innovations ne seront pas rentabilisées avant de nombreuses années, mais l’avenir de la planète en vaut le coup. La production de manière biologique demande également du temps alors que la quantité diminue sans les engrais habituels. Pour rentabiliser, les agriculteurs se trouvent dans l’obligation de vendre à un prix élevé.

green-ink This entry was posted in. Ecologie, Environnement Comment concilier agriculture et environnement ?.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*