Les fleurs, les plantes, où qu’elles soient cultivées, à l’intérieur ou à l’extérieur, en terrasse ou à au balcon, au jardin ou au salon, en pot ou en terre, font du bien. Il suffit de les admirer admirer, les humer, les embrasser du regard et tous les soucis semblent s’effacer instantanément. Leur beauté, leurs couleurs chatoyantes, sombres et profondes parfois, leur légèreté ou leur dimension hors normes dans certains cas, tout en elles sont captivantes, fascinantes au possible.

Des plantes qui font du bien à la santé

Les plantes apportent un indéniable sentiment de repos, de détente, de paix. Mais au-delà de tous ces bienfaits, les plantes décoratives dépolluent l’air de nos intérieurs. Autrement dit, elles favorisent un environnement plus sain à la maison, elles participent participent donc à notre santé. Ces plantes gagnent donc à être connues et les expériences menées à à travers le monde prouve sans le moindre doute que certaines d’intérieur agissent positivement sur la qualité de l’air que nous respirons.

À quel point des plantes dépolluent-elles ?

Certaines plantes d’intérieur ont une capacité d’absorption et de transformation des gaz très importante, et même étonnante. Il a été démontré qu’en seulement un jour ou deux, elles sont capables de neutraliser et de transformer pratiquement tous les composés organiques volatiles ou COV qui peuvent nuire à notre santé. De jour comme de nuit, ces plantes ne cessent d’absorber les gaz nocifs et plus il y en, plus elles en absorbent. Tout simplement incroyable ! Ces plantes dépolluantes n’arrivent jamais à saturation ! Et en fait, la dépollution se fait via les feuilles, les micro-organismes présents dans le sol en symbiose avec les racines. Il semble que l’absorption soit la plus forte à ce niveau. Les scientifiques ne sont pas encore parvenus à élucider et à expliquer clairement les mécanismes en jeu mais le fait et bel et bien là. Il faut toutefois préciser que toutes les plantes ont un effet de purification purification de l’air intérieur, mais certaines sont plus efficaces que d’autres.

Quelles sont les plantes les plus dépolluantes ?

Contre les gaz irritants, cancérigènes tels que le formaldéhyde, le trichloréthylène et le benzène, toutes les plantes d’intérieur sont efficaces. Et cela, qu’elles soient cultivées de manière classique dans du terreau ou en hydroculture. En fait, ce qui importe, c’est plus que le substrat, c’est surtout le lien entre les racines et les micro-organismes. Contre l’air trop sec, toutes les plantes vertes peut y remédier, mais les graminées à forte transpiration sont les championnes en la matière et plus particulièrement le Cyperus. Il s’agit du fameux papyrus qui peuvent vivre les pieds dans l’eau dans nos intérieurs. En fait, elles restituent 97% de l’eau qu’elles reçoivent via la transpiration et leur terreau, et on peut gagner jusqu’à 5% d’humidité grâce à elles. Contre la poussière, les plus efficaces sont celles à feuilles veloutées du genre saintpaulia et gerbéra ou celles à feuilles cireuses comme le caoutchouc ou le philodendron. Les spathiphyllums quant à eux, sont capables de réduire les nuisances sonores.

green-ink This entry was posted in. Ecologie, Jardin Des plantes décoratives dépolluantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*